Accueil > Patrimoines > L’église Saint-Étienne-de-la-Cité

L’église Saint-Étienne-de-la-Cité


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes postales seules

L’église Saint-Étienne-de-la-Cité, ou l’ancienne cathédrale Saint-Étienne-de-la-Cité, est la première cathédrale catholique romaine de Périgueux, en Dordogne. De style roman, elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par liste de 1840.

Édifice

Dans l’ancienne Civitas Petrucoriorum, cité gallo-romaine des Pétrocores, sur le site du temple antique dédié au dieu Mars, au début du VIe siècle, l’évêque Chronope II fait ériger la première église de Périgueux. Sur ce même site, la construction d’une nouvelle église débute au XIe siècle par la travée ouest et se termine au XIIe siècle par le chœur.

Cet édifice devient la première cathédrale de Périgueux. Au départ elle possédait une nef unique à trois travées carrées, un chevet plat et deux coupoles. À son apogée, elle comprendra quatre coupoles et un clocher avant les premières destructions.

La cathédrale subit d’importants dommages en 1577 : un incendie et la destruction de la moitié de l’édifice par les huguenots.

La cathédrale perd alors les deux premières travées ouest, couvertes de coupoles, ainsi que le clocher-porche. Le clocher-porche sera restauré en 1620. En 1652, la cathédrale subit une seconde phase de dommages lors des évènements de la Fronde.

En 1669, le siège épiscopal est transféré à l’église Saint-Front qui devient la cathédrale Saint-Front. La cathédrale Saint-Étienne-de-la-Cité redevient alors simple église.

L’année 1907 voit le début d’une importante campagne de restauration, dirigée par l’architecte Henri Rapine. Il est à noter lors de cette restauration que la couverture en tuiles de la travée occidentale est remplacée par une couverture en pierre.

De 2010 à 2012, puis en 2017-2018, l’ensemble extérieur de l’édifice est restauré pour un coût total de 800 000 euros TTC financé pour plus de la moitié par l’État. À partir de 2019, une restauration de l’intérieur de l’église est prévue lors de laquelle l’édifice restera probablement fermé.

Aujourd’hui

Bien que largement amputée, l’ancienne cathédrale a conservé une travée d’origine de style roman et deux des quatre coupoles, dont une de quinze mètres de diamètre.

L’église renferme quelques éléments remarquables :

  • le tombeau du XIIe siècle de Jean d’Asside, évêque de Périgueux,
  • un retable du XVIIe siècle en chêne et noyer provenant du collège des Jésuites,
  • un orgue de tribune, orgue baroque fabriqué par Carouge au XVIIIe siècle,
  • un orgue de chœur fabriqué par Boisseau,
  • une chaire du XVIIe siècle,
  • un chemin de croix signé J.-J. Giraud.
  • une inscription (table) des dates de Pâques gravée sur une plaque et provenant du mur sud de la pièce de l’autel de l’ancienne cathédrale.

Orgue

Marin Carouge (1667-1735) a construit un orgue pour la cathédrale Saint-Front de Périgueux. L’orgue est restauré en 1824 par Loiselot.

La maison Merklin devant construire en 1870 un nouvel orgue pour la cathédrale, l’orgue de Carouge est démonté. Quelques années plus tard, la fabrique de l’église Saint-Étienne-de-la-Cité a acheté l’orgue de Carouge qui est remonté dans l’église vers 1885.

L’orgue est recomposé et agrandi en 1904 par Charles Mutin. Il est inauguré le 8 janvier 1905 par Alexandre Guilmant et Fernand de La Tombelle. L’orgue est restauré entre 1972 et 1977.

Le facteur d’orgue Bartholoméo Formentelli a restitué un orgue proche de celui de Carouge entre 1990 et 1993. Il est inauguré par Michel Chapuis.

Protection

L’église est classée en 1840 au titre des monuments historiques.

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d520525.311506966456197.5930513
Lambert II+NTFD.d472496.822825212021444.8329827
Lambert IIINTFD.d472523.415624043321455.8300083
UTM zone 31WGS84D.d320450.247747755005677.2365595
Peuso-mercatorWGS84D.d79554.9193733765650173.6708625
Latitude LongitudeWGS84DMS0°42'52.754"45°10'54.16"

Evaluation

 Vos observations sur L’église Saint-Étienne-de-la-Cité