Accueil > Patrimoines > Les canons du jardin du Thouin

Les canons du jardin du Thouin


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes postales seules

À proximité de l’ancien hôtel de ville, sous la place du Coderc, dans les caves de l’ancien Consulat, deux canons pesant plus de deux tonnes chacun sont découverts en 1979 par hasard, pendant des travaux de rénovation. Propriété de la Ville de Périgueux, le jardin du Thouin accueille rapidement ces deux canons en bronze dont une couleuvrine ainsi que six boulets en fer, des objets mobiliers du XVIe siècle classés au titre des monuments historiques depuis le 29 février 1980.

Le premier canon, dit de Pompadour (3,20 m de long et 17 cm de diamètre), comporte une culasse à gros bouton. Sur l’arme est représenté un écu en bas-relief, où sont reconnaissables les trois tours, symboles de la maison de Pompadour. Sa fabrication remonte à l’an 1550.

Le second, dit de Périgueux – la couleuvrine – (3,86 m de long et 15 cm de diamètre), a une culasse à bouton percé et un trou d’allumage percé dans un carré guilloché. Sur cette arme-ci est représenté un écu, une croix entre deux fleurs de lys et des flammes en bas-relief, où sont reconnaissables la porte de la ville sous un pavillon entre deux tours ainsi qu’une fleur de lys en chef, symbole de Périgueux. La mention « PERIGUEUX » est inscrite sur le fût. Sa fabrication remonte à l’an 1588.

SOURCE : Wikipedia

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d521161.991487586456330.1867389
Lambert II+NTFD.d473132.989655612021582.837869
Lambert IIINTFD.d473159.317064753321594.3989111
UTM zone 31WGS84D.d321087.272755485005810.327319
Peuso-mercatorWGS84D.d80451.4865522255650388.3019232
Latitude LongitudeWGS84DMS0°43'21.749"45°10'59.052"

Evaluation

 Vos observations sur Les canons du jardin du Thouin